Espaces Libres

Sculpture pvc, 90*150, 2015

 

Le blanc occupe une place importante dans mon travail. L’absence est à la source de toutes les présences. C’est elle qui est à l’origine de la liberté et de l’imaginaire. Les vides sont des lieux où les choses peuvent être inventées, où rien n’est encore écrit et donc le champ

des possibles est immense.

Les formes sont immobiles tout en créant un dialogue entre elles. Elles sont figées dans le temps et dans l’espace. Entre elles, la présence du vide est accentuée par le creux qu’elles contiennent. Elles sont fragiles, en surface, sans entrailles et pourtant il y a une profondeur en elles.

Ces espaces libres sont comme des supports évanouis, une surface qui ne dévoile que sa propre évanescence. Si leur contenu disparaissait, la présence elle persisterait, l’essentiel. 

© Tous droits réservés à Angèle Largy - 2019